Identification du paintball

Identification du paintball

Le paintball est une activité encore « jeune » en perpétuelle évolution et en mutation constante. Les fondations sont solides, mais il ne cesse de se créer de nouveaux courants, de nouvelles tendances, et les repères nous manquent souvent.

C'est pourquoi, le site paintballTV avec toute son équipe s'est penché dessus et nous a concocté un très bon article que j'ai honteusement copié.

- LE PAINTBALL A DEUX GRANDES FAMILLES:

  • Le FLUO (speeball) :

Pratique sportive du paintball sur terrain répondant à des normes. Il existe plusieurs variantes, mais il se pratique très majoritairement avec des lanceurs et loaders électroniques (et parfois en stock class/pompe). Le but du jeu est toujours le même : Choper le flag dans la base adverse.

  • Le Camo :

Pratique loisir du paintball, loin de toute compétition, où le plaisir de jouer est LE maître mot.

Dans la famille du Camo se trouve 3 TYPES DE JEUX:

RECBALL / SCENARIO / MILSIM

Le recball :

Paintball de location ou de loisir simple (REC = récréatif). Se pratique sur toutes formes de terrain, avec des jeux facile d’accès et efficace: match à mort, capture du drapeau… il n’y a pas de contrainte d’équipement, tout le monde est bienvenue. Bref, le paintball facile d’accès, sans prise de tête. Les big games sont définitivement à ranger dans la case RECBALL.

Le scénario :

Paintball où l’imagination et le rôle play sont prépondérants. La complexité des scénarios n’a de limites que celles de l’imagination. Le paintball scénarisé est assez éloigné de tout rapprochement militaire. Il est généralement ludique et pas trop difficile d’accès.

Le milsim :

Paintball de SIMulation MILitaire, utilisant fréquemment des règles de jeu assez complexe (CMU, SOP, MSQC, RSICO, ETC ETC). Ces opérateurs là savent distinguer le Marpat du ACU, font des OP, des Trainings et des Drills, mais surtout des barbecues sympa où la camaraderie et la bonne humeur règnent. C’est LA version du paintball la plus difficile d’accès, même si des débutants n’ayant pas peur de se jeter directement dans le grand bain arrivent parfois à s’acclimater.

Il existe aussi deux autres types de jeux peu répandu dans le monde du paintball :

Le GN (Grandeur Nature) :

Éliminer les vilains devient accessoire, c’est désormais d’un véritable jeu de rôle qu’il s’agit. Ce qui différencie principalement le scénario du GN, c’est le soin apporté à la trame de l’histoire (le background) et le niveau d’implication théâtrale demandée aux participants (le fameux roleplay). ATTENTION ! Le SCÉNARIO et le MILSIM peuvent être affilié à du GN suivant le degrés de Roleplay demandé.

Le milpaint :

Le Milpaint est une version HARDCORE du milsim où le dépassement de soi prévaut à la pratique du paint : genre de marche topo où l’on escalade, on rampe dans la boue, on fait des gardes de 7 heures sans même tirer une seule bille… bref, ça représente 0,00003% des paintballeurs. En fait, on s’en fout un peu, mais représentation des minorités oblige, on en parle car ça existe.

Et enfin, abordons l’orphelin, le sans-famille, le SDF du paintball:

Le flumo :

Le piège le plus commun est de qualifier un joueur de « Flumo » à cause de sa tenue Camo et de son lanceur Fluo, alors que le Flumo est en fait UN TYPE DE JEU. Après réflection, le flumo est un type de jeu majoritairement recball (simple et bourrin efficace), pratiqué avec du matos de joueurs Fluos, portant des couleurs Camo. Bref, un joueur « Flumo », ça n’existe pas, on parlera plutôt « d’un indécis ». Non, ce joueur n’est pas « un flumo », c’est « un indécis ».

Merci encore a paintballTV pour l'article. Article que vous pouvez trouvez dans sa totalité sur : http://www.pbtv.fr/le-top/quel-style-paintball

Rédigé par Regman

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :